Le Bismark

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bismark

Message par P. Vian le Dim 8 Oct - 16:04

Mis en chantier en juin 1936 à Hambourg, dans le but de concurencer le Yamato Japonais, le Bismark sera lancé le 14 février 1939 et armé le 20 août de l'année suivante.

18 mai 1941, le Bismark (Capitaine de Vaisseau Lindemann) quitte la baie de Gdynia (à l'époque Gotenhafen en Pologne) en compagnie du Prinz Eugen sous le commandement de l'Amiral Gunther Lutjens, afin de servire de navire corsaire dans l'Atlantique, son but étant de harceller les convois à destination de l'Angleterre. 

le 20 Mai, le Bisark est repéré au large de la Suède par un agent de la résistance et le 21 Mai à 08h L'amirautée, à Londre recevait un message signalant le Bismarck et le Prinz Eugen ainsi qu'une douzaine de navires marchands. L'information devait être confirmée quelque heures plus tard par un Spitfire en reconnaissance au dessus des côtes Norvégiènnes : Le Bismarck était dans le fjord de Grimstad ! 

Cepandant, le mauvais temps et le brouillard empêcherons les bombardiers Britanniques de décoller, avantage que l'Amiral Lutjens mettra à profit pour appareiller et tenter de se soustraire à la vigilance ennemie.

Le 23 Mai , le Hood, croiseur de bataille, dont la construction remonte à la fin de la première guerre mondiale et le Prince of Wales tout juste sortit des chantiers navals (des ouvriers des chantiers appareillerons à son bord car le travail n'était pas terminé) appareillent pour les intercepter l'escadre est commandée par l'Amiral Holland, la Home Fleet appareille également sous le commandement de l'Amiral Tovey. Dans la nuit du 23, le Bismarck est repéré par le Norfolk et le Suffolck en patrouille dans le détroit du Danemark. 

A l'aube du 24 Mai, le Hood et le Prince of Wales arrivent au contact du Bismarck, le combat s'engage alors. Au bout de quelques minutes de combat, un obus du Bismarck transperse plusieurs ponts et vient exploser dans une soute à munition contenant 300 T d'explosifs. Le navire explose et se brise en deux vant de disparaître en à peine quelques secondes. Sur les 1429 membres d'équipages, seuls 3 survivants serons repèchés. Le Prince of Wales quant à lui reçoit un obus en passerelle et doit rompre le combat. 

La Grande bretagne est sous le choc, c'est à ce moment là que Winston Churchill lança cet ordre : "- coulez le Bismarck : c'est une question de vie ou de mort. Faites tout ce qui est possible, faites même l'impossible, mais coulez le Bismarck !"

Cepandant, durant le combat, le Bismarck avait reçu un obus dans sa soute à mazout N°2 située à l'avant, il avait à présent 200 tonnes de mazout pollué à l'eau de mer et donc inutilisable, forçant le cuirassé à faire route sur Brest pour réparer les dégats. 
Le 24 mai dans l'après midi, 9 swordfish lancés du porte avions Victorious attaque le Bismarck, sans succès... 

Au soir du 24 mai, le Bismarck est perdu de vue...
le 24 et 25, des patrouilles aériènnes vont se succéder, la force H (Amiral Sommerville comprenant le porte-avions Ark royal, le King George V, le Rodney, ainsi que les destroyers de Vian vont ratisser la zone sans succès, ce n'est que le 26 Mai 1941 à 10h30 qu'un hydravion de type Catalina parvint à le localiser de nouveau.

L'amiral Tovey et la Home Fleet se trouvaient alors bien trop au nord et n'aurraient que peu de chances de l'intercepter, ne restait alors plus que l'Amiral Sommerville et la force H qui remontait d'afrique du nord. Mais l'amiral n'avait pas une force de taille à lutter face au Bismarck, en effet, le croiseur lourd Sheffield et le croiseur de bataille Renown armé seulement de 3 tourelles doubles de 380 mm. 

Seul restait l'Ark Royal et ses Swordfish. Le 26 mai dans l'après midi, une noria de Swordfish décola du porte avion afin d'attaquer le Bismarck, mais ils confondirent ce dernier avec le Sheffield. L'erreur fut heureuse car les torpilles des avions étaient munies d'un nouveau détonateur qui, mal règlé faisait exploser les torpilles à l'impact de l'eau, ces détonateurs furent alors remplacés. 

Vers 21h30, une nouvelle attaque fut lancée cette fois avec réussite car deux torpilles touchèrent leur but : l'une au centre de la cuirasse sans gros dégâts, l'autre bloqua irrémédiablement le gouvernail tout à gauche, imprimant au bâtiment un mouvement de gîration incontrôlable.

Le 26 à la nuit tombée, 5 destroyers commandés par Vian (4 anglais et 1 polonais) arrivent au contact du Bismarck et commencèrent la mise à mort. Sans même s'appercevoir, les deux bâtiments se rendent coup pour coup. Dans la nuit du 26 au 27 un message radio part du Bismarck : "Nous lutterons jusqu'à notre derenier obus. Vive le Fuhrer !"

A l'aube, le 27 ce sont le Suffolk, le King George V et le Rodney qui ouvrent le feu à leur tour et infligent des dégâts au Bismarck, enlevant nottament son radar, détruisant la passerelle, tuant sur le coup le commandant Lindermann ainssi que l'Amiral Lutjens.

Le bâtiment sera finallement sabordé, aucune torpille ni aucun obus n'ayant réussi à perforer la coque sous la ligne de flottaison. 
Sur un équipage de 2200 hommes, seuls 115 survivants furent recceuillis par le Doretshire. Il aurraient pû être plus nombreux à être sauvés, mais une menace de sous-marins ennemis rôdant dans les parage fit appareiller ce dernier. 

Par la suite la Kriegsmarine fut désarmée par Hitler lui même, seuls les sous-marins et quelques grosses unitées telles le Tirpitz, navire jumeau du Bismarck, ou le Scharnhorst se cantonnèrent dans les fjords Norvégiens, l'un sera coulé le 26 décembre 1942, l'autre sera coulé le 12 Novembre 1944 par l'aviation Britanique.

Carte du périple du Bismarck :








Caractéristiques :

Type : Super cuirassé
Déplacement : 50 400 T (à pleine charge)
Vitesse : 30 Nd
Distance franchissable : 8900 milles
Longueur : 251m (en comparaison, le Yamato faisait 263 m)
Tirant d'eau : 10.20m ( pour comparer, le Charles de Gaulle mesure 261m et à un tirant d'eau de 8.5m)
Equipage : 2065h 
Puissance : 150 000 Cv, propulsion à vapeur, combustible : Mazout. 

Blindage :

320 mm au niveau de la ceinture, 
203 mm au niveau du pont,
356 mm au niveau des tourelles.

Armement :

4 tourelles doubles de 180mm
6 de 150 mm AA,
8 tourelles doubles de 37 mm AA,
6 Tourelles doubles de 20 mm AA,
8 tubes lance torpilles de 533 mm
6 avions et 2 catapultes.

Kapitän Zur See Ernst Lindemann, commandant le Bismarck :



Ernst Lindemann s'engage en 1913 dans la marine du Kaiser, il sert sur le croiseur lourd SMS Hertha. il passe en 1914 à l'école navale de Mürwik. en 1915, il est lieutenant de vaisseau il sert sur le SMS Elsass puis sur le SMS Schleswig-Holstein durant la première guerre mondiale. 
De 1936 à 1938, il est officier de liaison, puis chef du département construction du haut commandement naval. Il est promu capitaine de vaisseau en 1938 et obtient le commandement du Bismarck en août 1940. 
il reçoit la croix de fer 2ème et 1ère classe en 1939. 
il reçoit la croix de chevalier de la croix de fer à titre posthume le 27 décembre 1941 pour avoir coulé le HMS Hood. 

Admiral Gunter Lutjens :





L'amiral Sir James Fownes Sommerville :



Né à Webryge dans le Surrey, il rejoint la Royal Navy en 1904. Il participe au débarquement de Gallipoli durant la première guerre mondiale, il y reçoit la distingued service order, capitaine en 1921, il devient instructeur à l'Impérial Défense Collège. Promu contre amiral en octobre 1933. 
En 1939, il se retire pour raisons de santé. 
Rapelé dès le début de la guerre, il aide à la mise en place des nouveaux radars et participe à l'évacuation de Dunkerque sous les ordres de l'Amiral Ramsey.
Il prends le commandement de la Force H en Méditérranée et fait executer le plan catapult qui vise la flotte Française à Mers-El-Kébir.
Il y coulera le cuirassé Bretagne et endomagera les cuirassés Dunkerque et Provence, ainsi que le contre-torpilleur Mogador. 
en 1941, il organise un raid sur Gênes, participe à la destruction du Bismarck et participe à l'escorte de convois en Méditérranée.

En mai 1942, il devient chef des forces navales Britaniques aux Indes, la flotte est alors établie au Sri Lanka, elle sera transférée aux Maldives. En 1944 il met en place une série de raids contre les forces Japonaises. 
Il sera transféré à Washington comme membre de la délégation navale Britanique. Il est promu Amiral of the fleet le 8 mai 1945 avant de se retirer du service actif. En 1946, il est fait Lord Lieutenant du Somerset et meurt le 19 mars 1949.

Porte avions HMS Ark Royal :



Caractéristiques :

Longueur : 244 m
Tirant d'eau : 9.80 m 
déplacement : 25000 T à pleine charge 
vitesse : 31 Nd
aéronefs : 60 à 72
équipage : 1600 h
Torpillé le 14 Novembre 1941 par l'U-81 

Swordfish :



Caractéristiques :

Moteur : Bristol Pégasus 9 cylindres en étoile
puissance : 700 Cv 
Envergure : 13.80 m
poids à vide : 2 T
Vitesse max : 220 km/h
rayon d'action : 880 km 

Armement : 
1 torpille de 457 mm/730 kg.

Croiseur HMS Hood :



Caractéristiques :

Longueur : 262 m 
tirant d'eau : 8.70 m 
déplacement : 46000 T à pleine charge. 
Equipage : 1418 h

Armement : 

4 tourelles doubles de 380 mm
6 doubles de 140 mm
4 doubles de 102 AA
4 tubes lance torpilles de 533 mm

Hydravion Catalina : 



Envergure : 32 m 
Longueur : 17 m
Masse à pleine charge : 16 T
Vitesse max : 310 km/h
Rayon d'action 4000 km 

Les cuirassés type King George V (King George V et Prince of Wales) :

Ici, le Prince of Wales : 


Types : Cuirassés rapides 
déplacement : 42 000 T à pleine charge 
Longueur : 227 m
Largeur : 31 m
Tirant d'eau : 8.80 m
propulsion vapeur (turbines Parson) via 4 hélices 
Vitesse max : 28 Nd 
équipage environs 2000 h 

Armement : 

4 tourelles quadruples et une double de 356 mm
16 pièces de 133 mm
32 40 mm AA type bofors (pour info le 40 mm bofors équipe encore aujourd'hui certains bâtiments de la marine Française) 
2 Hydravions.

Cuirasse :

Ceinture : 380 mm
Pont environs : 130 mm
Tourelles : 330 mm 


Armement :

3 mitrailleuses Browning 1919 de 7.62mm
2 mitrailleuses Browning M2 de 12.7 mm 

Capacitée d'emport de 1.8 T de bombes ou de charges de profondeur.



Sources : Wikipédia
l'Atlas des Navires de la seconde guerre mondiale
Coulez le Bismarck C.S Forester, éditions j'ai lu leur aventure.
avatar
P. Vian
Maitre
Maitre

Messages : 49
Date d'inscription : 21/09/2017
Age : 33
Localisation : brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum